Projets Educatifs Territoriaux                         2013 à 2016                                                       2016 à 2019

La Commune d’Ercé près Liffré est engagée dans un projet éducatif communal depuis 2002 (voir "Projet Educatif Enfance-Jeunesse"). Pour permettre d’intégrer les nouveaux rythmes scolaires au projet éducatif dès la rentrée 2013, un travail collaboratif , impliquant tous les acteurs et partenaires des temps éducatifs a été mis en oeuvre. Cette réflexion a permis de finaliser le Projet Educatif de territoire ci-dessous :

PEDT 2013 2016
PEDT.pdf
Document Adobe Acrobat 624.3 KB
PEDT 2016 2019.pdf
Document Adobe Acrobat 133.2 KB

Projet Educatif Enfance-Jeunesse

         Ce projet concerne toutes les actions mises en place par la municipalité en direction de l’enfance et de la jeunesse. La commune d’Ercé près Liffré compte plus de 300 jeunes de 3 à 16 ans, auxquels on peut ajouter une trentaine de jeunes de 16 à 18 ans. Les actions mises en place sont par exemple un centre de loisirs pour les 2 à 12 ans, un espace-jeunes pour les plus de 12 ans, une structure passerelle pour les 10-14 ans, un espace-jeux pour les moins de 3 ans, un conseil municipal « jeunes », un accueil périscolaire.

 

            Le temps libre représente un enjeu éducatif et social important sur une commune : le temps libre n’est plus aujourd’hui un temps marginal, la majorité des enfants et des jeunes a vu ces dernières années, de manière très sensible s’accroître ce temps interstitiel entre l’école et la famille. Il devient progressivement un espace à part entière d’éducation, de culture et d’intégration. Il offre d’une part, aux enfants et aux jeunes une grande diversité de situations à vivre : c’est le temps privilégié de la découverte de soi, le temps du développement d’aptitudes propres à chacun (dans les domaines de la culture, du sport, des sciences et des techniques …). Il est d’autre part, le temps privilégié de la découverte des autres et de la vie sociale : il permet l’exercice de la citoyenneté, la rencontre avec d’autres systèmes de valeurs, de comportements, permettant aux enfants et aux jeunes de mieux se situer dans le temps, l’espace et la communauté humaine. Le temps libre permet de développer des compétences personnelles qui doivent être en phase avec les contours de la société. Le temps libre peut être une école de créativité, de responsabilité, d’initiatives,… autant de compétences essentielles à maîtriser dans une société en mutation permanente.

 

            Les parents ont exprimé leur souhait de disposer de lieux d’accueil collectif pour leurs enfants. L’expression des enfants permet d’identifier que leurs attentes pendant leurs temps de loisirs sont de deux ordres :

-         rencontrer d’autres enfants

-         pratiquer des activités variées

 

            Le temps libre peut aujourd’hui être un facteur important d’inégalités sociales, culturelles ainsi qu’une source d’isolement et d’exclusion. Permettre à chaque enfant et adolescent de pouvoir vivre un temps libre éducatif de qualité devient une exigence. Le temps libre est tout à la fois une source d’épanouissement personnel et de développement collectif.

La municipalité se doit donc de répondre à la demande des parents, des enfants et des jeunes en leur proposant une offre de loisirs et d’accueil de qualité.

            Les valeurs qui guident la municipalité dans l’ensemble des actions sur la commune doivent se retrouver lorsqu’il s’agit de mettre en œuvre des projets pour les enfants et les jeunes.

          L’action d’un service enfance-jeunesse doit permettre que s’instaure sur la commune des relations de qualité :

-         entre les jeunes eux même

-         entre les différentes générations

-         entre les nouveaux habitants et les ercéens « de souche »

 

Cela repose sur une valeur primordiale :

Le respect

-         de l’autre

-         de soi

-         du cadre de vie

-         ceci en toute neutralité religieuse, politique ou philosophique

 

Cela veut dire créer des situations qui permettent :

-         l’expression

-         l’écoute

-         la possibilité d’exercer sa liberté dans le respect des autres

-         de disposer d’une autonomie adaptée à chaque situation (liée à l’âge par exemple).

-         Une attention sera portée au respect des rôles de chacun et favoriser les liens avec les parents, «  les accompagner dans leur action éducative »

 

Ce service a donc pour finalités de :

 

1-      prendre en compte la place des jeunes dans la commune

2-      conforter chez les jeunes les valeurs fondamentales de la vie en société

3-      favoriser les dynamiques relationnelles entre les jeunes

4-      apporter un soutien aux familles dans l’organisation de l’accueil et des loisirs des enfants par des tarifs adaptés pour permettre à toutes les familles qui le souhaitent d’accéder aux temps de loisirs afin de favoriser la mixité sociale

5-      permettre aux jeunes de vivre un temps libre éducatif et de qualité, à chaque étape de son développement

6-      favoriser la participation des enfants et des jeunes à la vie locale

7-      favoriser l’ouverture aux activités inter communales.

 

 

            L’organisation des loisirs enfance-jeunesse est placée sous la responsabilité de l’animateur-coordinateur employé par la municipalité. Ce dernier doit agir dans le cadre d’orientations et de principes d’actions arrêtés avec les élus dans le projet rédigé par le comité de pilotage composé de membres du CCAS, membres de la commission Enfance et Jeunesse, de représentants de Parents, des animateurs. Le comité de pilotage vise les bilans d’activités, les projets pédagogiques et propose les grandes orientations et les moyens mis en place pour favoriser la participation des parents dans les instances de coordination.

 

            L’écriture des projets pédagogiques des différentes structures (enfance et jeunesse) sera en cohérence avec le projet éducatif communal, résultat de la réflexion des équipes pédagogiques. Ils seront soumis à la commission enfance-jeunesse suivant le cycle ci-dessous :

              Au regard des priorités arrêtées par la municipalité (année N):

-         écriture d’un projet échéancé, adapté à la situation, dans lequel seront clairement décrites les transformations attendues à l’issue de l’action.

Le bilan de l’action (année N) permettra :

-         de redéfinir les priorités à venir

-         de décrire les actions (année N+1)

 

                Le projet éducatif de la Commune d’Ercé prés Liffré est le résultat de la réflexion d’un groupe composé d’élus, de parents, de professionnels impliqués dans l’action communale. Cette réflexion s’est enrichie de l’expression des attentes et des besoins des jeunes et des familles exprimés lors du diagnostic.